Publié le

Boutique atelier Troupeou

Nous vous proposons sur place un espace magasin avec des produits frais, de la charcuterie et des plats cuisinés en conserve, du miel, du vin et de la bière.

Tous les produits viande et charcuterie, en frais ou en conserve sont fabriquées sur place, sans conservateurs ni additifs ; et bien sûr ces produits proviennent tous d’élevages locaux !

  • Porc : côte première, échine, rôti, poitrine, travers, jarret, etc.
  • Charcuterie : caillette aux herbes, chipolata, saucisse à griller, merguez*, chorizo à griller*, saucisse à cuire*, boudin*, murson* (saucisse de couenne), pâté en croûte, coppa, saucisson sec pur porc, saucisson sec viande bovine, chorizo sec, etc.
  • Veau sous la mère : escalope et rôti dans la noix, le quasi, rôti épaule à braiser, blanquette, tendron, côte, filet, jarret osso bucco, etc.
  • Viande bovine : rosbif et steak dans la tende de tranche, rumsteck et autres, pavé plancha, fondue bourguignonne**, faux filet** pièces du bouchers**, filet, bourguignon, pot au feu, steak haché, etc.
  • Agneau : gigot, épaule, côtelettes, barons, collier, etc.
  • Volaille : escalope, cuisse, poulet, pintade, chapons et dindes pour les fêtes.

Si vous avez un souhait précis, une envie particulière, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone au préalable et passer commande, l’idéal étant le lundi pour récupérer vos produits à partir du mercredi.

*selon saison

** sur commande

Publié le

Territoire et filières

Ces services proposés s’inscrivent dans une réflexion globale de contribution au développement de l’agriculture locale.

Nous avons à cœur également d’accompagner avec nos moyens et selon les besoins les projets de développement des filières :

  • Projet de valorisation de la viande de chèvre, porté par le Syndicat Caprin de la Drôme 
  • Essai de recettes élaborées par le syndicat caprin et différents acteurs de la restauration impliqués dans le projet charcuterie fraiche, cuites, conserves …
  • Projet de label rouge pour le cabri (projet porté par le syndicat caprin) : réalisation sur place de photos et d’un film sur les différents types de découpe d’un cabri
  • Echanges autour du savoir-faire boucher
  • Projet de création d’un label pour le veau rosé (projet porté par l’association Veau rosé des Montagnes de la Drôme)
Publié le

Troupeou aujourd’hui

L’entreprise est dotée d’un atelier de 500 m2, avec environ 100 m2 de chambres froides et espaces de travail réfrigérés. Sept à huit salariés travaillent dans l’entreprise selon la saison.

La moitié de l’activité de l’entreprise est la prestation de service pour les agriculteurs : ce sont ces derniers qui commercialisent le produit fini.

La seconde partie de l’activité est la vente de préparation de viande et charcuteries pour la vente sur place, la vente à des magasins revendeurs, cantines, restaurants, etc.

Les salariés de l’entreprise occupent les postes suivants :

  • Les Bouchers travaillent à la préparation des commandes : désossage des carcasses, découpe, parage et piécage ;
  • Le charcutier s’occupe de préparer les assaisonnements, le hachage, le mélange de la viande. Puis l’embossage ou la mise en pot si préparation de conserves.
  • Les personnes en préparation de commande ont les postes les plus diversifiés de l’entreprise : emballage de viande, étiquetage, colisage mais aussi capsulage des conserves, stérilisation, marquage réglementaire des conserves, préparation de plats cuisinés, éventuellement de rillettes … mais aussi vente en magasin !! ce sont les couteaux suisses de l’entreprise !
  • Et pour que tout ce petit monde puisse travailler en bonne harmonie, avec un travail bien organisé, etc., nous avons une personne qui rassemble les commandes de tous les clients, les synthétise et élabore le planning de production : Responsable planning et personnel. Ce travail est bien sûr réalisé en concertation avec tous les membres de l’équipe afin que toutes les spécificités et contraintes soient prises en compte.
Publié le

Origine des viandes

Nos viandes sont toutes issues d’élevages locaux eco-responsables.

Situé sur la commune de Mornans, l’atelier TROUPEOU est en plein cœur d’une Drôme rurale montagneuse préservée, Drôme provençale, pays de Dieulefit, Bourdeaux, Saou, Diois, Crestois…

Les terrains cultivables étant restreints et les reliefs plutôt escarpés, les exploitations agricoles sont de petite taille et très diversifiées. Les techniques de travail sont restées très similaires aux techniques des générations précédentes à savoir pâturage des troupeaux dans les champs et en montagne, forêts, prairies et alimentation composée de céréales et fourrages le plus souvent produits à la ferme et/ou localement.

Un environnement préservé ainsi que des techniques de travail extensives confèrent à nos productions locales des atouts qui sont une chance. Et donc toutes les viandes que nous transformons proviennent d’élevages situés dans un rayon de 60 km.

La Drôme recèle de nombreux produits de qualité que nous souhaitons rendre accessible à tous.

LE PORC

Nicolas Favier est éleveur de porc à Suze Sur Crest, au nord-est de Crest. Ses porcs sont nourris aux céréales produites sur l’exploitation (Blé, orge) et de lactosérum provenant de fromageries locales.  Cette viande de porc est caractérisée par sa couleur rosée et persillée, sans trop de gras superficiel. Avec la poitrine, la gorge, les épaules et le lard des porcs de Nicolas, nous fabriquons toute la charcuterie vendue en magasin.

VEAU et BŒUF

Eleveur de vaches allaitantes et apiculteur, la Ferme Spittel Mathon existe depuis 3 générations sur la commune de vesc, village de Drôme Provençale.Toute l’alimentation est produite à partir des prairies et champs de la ferme cultivés par Rémy. Une alimentation garantie sans OGM. Cette méthode d’élevage implique que la viande soit tendre, savoureuse et de couleur rosée.

VOLAILLE

Notre atelier n’étant pas agréé pour la volaille, c’est Quentin EDMONT, éleveur à Portes en Valdaine qui prépare poulets, pintade et autres volailles chez lui à Portes en Valdaine, village situé à 15 mn de Montélimar. Quentin Edmont est installé depuis 2012 et repreneur d’une tradition familiale dans l’élevage de volailles, qui élève poulets, pintades, dindes et chapons.

AGNEAU

Jérôme et Rémy VIGNON sont deux frères installés à Chamaloc et St Roman à proximité de Die. Leur troupeau compte environ 550 brebis de race croisées Mérinos, Ile de France et Charolais. Un troupeau conduit en 2 lots, avec deux périodes de naissance, permettant d’avoir de l’agneau quasiment toute l’année.

Jérôme et Rémy sont auto suffisant sur l’alimentation du troupeau : pâturage sur les plateaux du Vercors en été et lorsque les brebis sont en bergerie, foin de luzerne et céréales cultivées par Rémy et son frère (orge, avoine et triticale).

Publié le

Laboratoire agréé CE et qualité

Le travail pour les agriculteurs ainsi que la vente à des intermédiaires comme les épiceries implique certaines règles d’un point de vue réglementaire et notre atelier est pour ce faire, agréé CE.

Cet agrément implique la mise en place d’une organisation et d’une hygiène stricte. Nous devons réaliser également des tests en laboratoire assez régulièrement avec notamment des tests de vieillissement des produits : la date de fin de consommation ou « DLC » indiquée sur la viande emballée sous vide est testée et validée par un laboratoire d’analyses.

Côté Qualité, la fraicheur de la viande est incontournable. Elle est déterminée par la température de conservation du produit, par la période qui s’écoule entre préparation et consommation ainsi que par l’emballage du produit.

La température de la viande est un critère des plus important et nous veillons à ce qu’elle soit maintenue tout au long de la filière, de l’abattoir jusqu’à votre assiette, en passant par notre atelier. Les abattoirs étant situés dans un rayon de 60 km, tous les trajets sont réalisés en transports frigorifiques, de la même façon que pour la livraison finale.

Les produits vendus au magasin sur place sont découpés le matin même et pour les produits vendus dans des épiceries ou expédiés, nous emballons la viande sous vide. Il s’agit d’un sac dans lequel l’air a été retiré afin de protéger et préserver son contenu des contaminations extérieures. Une denrée sous vide se conservera d’une à trois semaines selon sa composition.

Astuce/conseil dégustation : sous l’effet du manque d’oxygène, la viande emballée sous vide, tend vers la couleur marron – ne vous inquiétez pas ! Sortez la viande de son sac quelques minutes avant la cuisson et vous verrez la viande reprendre de la couleur !

Côte qualité toujours, nous avons fait le choix de travailler sans conservateurs. Ce choix implique également une plus grande maîtrise sur les process de fabrication et la qualité de la matière première.

Pour ce faire, nous avons mis en place des moyens supplémentaire de mesure de la qualité :

  • Mise en place de tests de qualité sur les carcasses entrantes dans notre atelier avec l’exemple de la mesure de Ph sur les carcasses de porc, indicateur important de la qualité de la viande et de la réussite des salaisons.
  • Optimisation et la ré-organisation des opérations de découpe et d’emballage afin de garantir au maximum le maintien de la chaine du froid (prises de température produits tout au long de la chaine de fabrication) et éviter les contaminations croisées.
Publié le

Vous êtes éleveur des pays de la Drôme.

Nous avons créé l’atelier TROUPEOU avec une forte volonté de développer la prestation de service pour les agriculteurs.

Nous travaillons avec des éleveurs de la Drôme et d’autres départements qui commercialisent leurs produits d’élevage via les circuits courts. Nous travaillons avec les abattoirs à proximité, Die, Romans et Aubenas mais aussi avec des abattoirs d’Isère, de Savoie et Haute Savoie.

Le transport carcasse est effectué soit par le transporteur de l’abattoir de Die soit pas les Transports du Vivarais. Nous pouvons réaliser les prestations suivantes :

  • Découpe des bovins, ovins, porcins, caprins
  • Emballage sous vide ou vrac par l’équipe TROUPEOU ou par vos soins (location d’une partie de l’atelier)
  • Fabrication de charcuteries fraiches : chipolata, merguez…
  • Fabrication de salaisons : saucisson sec, chorizo sec avec fourniture du lard si besoin
  • Fabrication de charcuteries cuites : pâté de campagne, caillette aux Herbes, jambon cuit…
  • Fabrication de plats cuisinés en conserves, par notre équipe ou par vos soins (location de la partie cuisine)

Pour la volaille, nous avons la possibilité de fabriquer des plats cuisinés en conserve ; pour la découpe et fabrication de charcuteries, n’hésitez pas à nous contacter, nous pouvons vous orienter sur un atelier local agrée pour la volaille. – L’atelier est certifié en agriculture biologique et nous vous proposons de réaliser une large gamme de produits respectant le cahier des charges de l’agriculture biologique.

Nous avons à cœur si vous le souhaitez de vous accompagner dans votre démarche et de vous faire part de notre expérience sur le commerce de détail de la viande, les différentes découpes, les emballages selon les marchés de vente, selon la saison, etc. Les recettes sont travaillées sur mesure. Nous pouvons vous proposer des recettes de base mais nous pouvons également élaborer des recettes qui vous sont propres. N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements et la réalisation de devis.

Nos éleveurs

Tous respectueux du bien être animal…
Publié le

Garantie fraîcheur

Thalassius vero ea tempestate praefectus praetorio praesens ipse quoque adrogantis ingenii, considerans incitationem eius ad multorum augeri discrimina, non maturitate vel consiliis mitigabat, ut aliquotiens celsae potestates iras principum molliverunt, sed adversando iurgandoque cum parum congrueret, eum ad rabiem potius evibrabat, Augustum actus eius exaggerando creberrime docens, idque, incertum qua mente, ne lateret adfectans. quibus mox Caesar acrius efferatus, velut contumaciae quoddam vexillum altius erigens, sine respectu salutis alienae vel suae ad vertenda opposita instar rapidi fluminis irrevocabili impetu ferebatur.


Vita est illis semper in fuga uxoresque mercenariae conductae ad tempus ex pacto atque, ut sit species matrimonii, dotis nomine futura coniunx hastam et tabernaculum offert marito, post statum diem si id elegerit discessura, et incredibile est quo ardore apud eos in venerem uterque solvitur sexus.


Hinc ille commotus ut iniusta perferens et indigna praefecti custodiam protectoribus mandaverat fidis. quo conperto Montius tunc quaestor acer quidem sed ad lenitatem propensior, consulens in commune advocatos palatinarum primos scholarum adlocutus est mollius docens nec decere haec fieri nec prodesse addensque vocis obiurgatorio sonu quod si id placeret, post statuas Constantii deiectas super adimenda vita praefecto conveniet securius cogitari.

Publié le

Origine pays de la Drôme

Alios autem dicere aiunt multo etiam inhumanius (quem locum breviter paulo ante perstrinxi) praesidii adiumentique causa, non benevolentiae neque caritatis, amicitias esse expetendas; itaque, ut quisque minimum firmitatis haberet minimumque virium, ita amicitias appetere maxime; ex eo fieri ut mulierculae magis amicitiarum praesidia quaerant quam viri et inopes quam opulenti et calamitosi quam ii qui putentur beati.


Quid enim tam absurdum quam delectari multis inanimis rebus, ut honore, ut gloria, ut aedificio, ut vestitu cultuque corporis, animante virtute praedito, eo qui vel amare vel, ut ita dicam, redamare possit, non admodum delectari? Nihil est enim remuneratione benevolentiae, nihil vicissitudine studiorum officiorumque iucundius.


Ibi victu recreati et quiete, postquam abierat timor, vicos opulentos adorti equestrium adventu cohortium, quae casu propinquabant, nec resistere planitie porrecta conati digressi sunt retroque concedentes omne iuventutis robur relictum in sedibus acciverunt.

Publié le Laisser un commentaire

Une histoire de famille

3 générations d’agriculteurs, la valeur du naturel est notre ADN…

Rémy, éleveur en bovin allaitant et apiculteur sur la commune de Vesc, village de Drôme provençale, est installé officiellement depuis 2012 sur la ferme familiale crée deux générations auparavant.

Morgane, ingénieur agronome formée à l’ISARA Lyon, originaire de la région lyonnaise, arrivée dans la Drôme à l’occasion d’un stage en exploitation agricole et installée avec Rémy depuis quelques années.

Rémy s’étant installé en 2012, nous avons mis en place la vente directe de ses produits afin de rendre la ferme viable sur le moyen terme : agrandissement du troupeau, modernisation des bâtiments et vente directe des produits (miel et veau sous la mère).

Nous nous sommes confrontés à ce moment-là au manque d’infrastructure sur le territoire afin de transformer nos animaux (salle de découpe de Die à 60 km de distance et aucun moyen de fabriquer la charcuterie dans un périmètre proche). Très vite, nous nous sommes rendu compte que la problématique était commune à de nombreux éleveurs.

La rencontre avec Alain et Marcel Pérel, deux bouchers charcutier avec 30 ans de métiers et très impliqués dans la vie agricole locale a permis de concrétiser le projet.

TROUPEOU a donc permis la mise en place d’un atelier de découpe et transformation des viandes agrée CE..

Publié le Laisser un commentaire

Pourquoi Troupeou

Le département de la Drôme compte parmi les départements qui comptent le plus d’exploitations agricoles ayant développé la vente de leurs produits via les circuits courts.

Les circuits courts sont une solution que beaucoup de fermes ont choisies. Celle-ci apporte une plus grande valorisation économique des produits issus de la ferme et une plus grande autonomie face aux aléas du marché économique et des aides de la Politique Agricole Commune aux perspectives incertaines.

Côté consommation, les crises alimentaires successives inquiètent les consommateurs et la connaissance de l’origine des produits et de leur méthode de fabrication devient une priorité.

La filière locale sur notre territoire s’est construite peu à peu : la reprise de l’abattoir de DIE en 2007 ainsi que la mise en place d’une salle de découpe par un collectif d’éleveurs a contribué à développer la vente directe de viandes.

Il manquait un atelier de transformation des viandes (charcuteries), que Chambres d’agriculture, Communauté de Communes et éleveurs souhaitaient voir émerger sur le territoire. A ce contexte s’est ajoutée une volonté forte de créer des emplois dans notre campagne, proche de chez nous.

Création de l’entreprise en 2013 – Parrainage IVDD (Initiative Vallée de la Drôme Diois)
Créer des systèmes alimentaires durables